Le Passage Tombolo est situé sur la commune de Sainte-Marie. Cette commune connue aussi pour sa distillerie, l’Habitation Saint-James, et son église » Notre-Dame de l’Assomption » qui trône au sommet d’un escalier qui domine le bourg. Située sur le bord de l’Océan Atlantique, vous pourrez profiter de la plage , l’Anse Azerot » située après l’Habitation Saint-James, et des multiples marchés pour acheter produits frais et poissons fraîchement pêchés.

Le Passage Tombolo est une étendu de sable qui permet de relier l’îlet Sainte-Marie sur quatre mois de l’année ( Mars à Juin). Lors de la saison sèche (notamment au moment du carême fin février, début mars), les courants changent, orientant les vagues dans une direction oblique permettant l’agglomération de sable et la création d’un passage au milieu des eaux. Toutefois, la zone reste dangereuse et il faut prendre vos précautions sur l’accessibilité et le niveau de l’eau lorsque vous souhaitez le traverser. Les courants peuvent être dangereux.

Itinéraire

 

Depuis Fort-de-France, direction l’Est de l’île, par la voie rapide (A1) et sortez en direction de la commune du Robert (N1). Suivez tout le long de votre route, la direction du Robert, puis La Trinité et enfin Sainte-Marie. Il faut compter 30 à 40 minutes de route depuis Fort-de-France.

Conseil : Évitez de partir trop tard, des bouchons récurrents sont observées sur la route du Robert à l’heure où les gens finissent leur journée de travail et rentrent chez eux.

 

Le Passage Tombolo

Arrivé sur la commune de Sainte-Marie, prenez la première à droite avant la station-service VITO, cette route vous emmènera directement vers le bord de mer. Vous pourrez ainsi vous garer et vous déplacer à pieds vers le passage vers l’îlet Sainte-Marie. Vous n’aurez pas de mal à vous garer le long de la côte

 

Autre conseil : Il est formellement interdit de se baigner aux alentours du passage Tombolo. Les courants y sont très dangereux. Je vous conseille avant de prendre la route de vous renseigner sur les réseaux sociaux ou auprès de l’office de tourisme de la commune de Sainte-Marie afin d’être sûr que le passage est ouvert vers l’îlet Sainte-Marie.

L’accès au passage se fait à pieds en longeant la côte où vous pourrez déjà vous délecter de la vue sur l’îlet.

 

Longez la côte, vous remarquerez que votre chemin qu’il y a un marché où vous pourrez trouver produits locaux et autres douceurs. Continuez votre chemin jusqu’au niveau de la plage.

Marée haute

Marée basse

 

Le passage Tombolo est devant vous, traversez les eaux (suivant marée) pour arriver en 5 minutes sur l’îlet Sainte-Marie. En terme de profondeur, lors de ma première traversée, j’ai eu l’eau jusqu’à un mètre et quelques vagues ont su me mouiller. Pensez à votre maillot de bain et à protéger votre matériel.

Ma deuxième traversée de cette année s’est faite sans éclaboussure, le passage était totalement dégagée.

 

Quand vous arrivez sur l’îlet Sainte-Marie, il y a un escalier vous permettant de monter sur le chemin en bois qui longe la côte. Dans un premier temps, empruntez le chemin de gauche qui vous mènera vers des rails de chemin de fer qui ont servi jusqu’aux années 1940 au transport de marchandises et vers une stèle en l’honneur de Félix LORNE (1904-1950).

Un peu d’histoire……

C’était un instituteur sur la ville de Sainte-Marie qui dirigeait une formation d’athlètes.  Il emmenait souvent ses élèves sur le site du Tombolo pour une leçon de natation, mais le 3 mars 1950, deux des ses élèves ne parvenaient plus à sortir de l’eau (sables mouvants). L’instituteur réussit à repêcher le premier mais ne parviendra pas à retrouver le deuxième, avant que lui-même soit emporté par les eaux et les sables mouvants. Le 4 et 5 mars, le corps de l’élève puis celui de l’instituteur sont retrouvées sur l’îlet Sainte-Marie. Pour l’enterrement de Félix HORNE, on compta environ 5000 personnes, venues de toute la Martinique

Retournez sur vos pas et allez en direction de l’autre côté de l’île. Suivez le chemin en bois., des tablettes animées présenteront les mystères et légendes de l’îlet avec Manman Dlo (Maman de l’eau), déesse des eaux ou encore la tortue Kompé Toti. Un jeu d’énigmes fera travailler vos neurones.

 

Arrivé au bout du ponton, continuez sur le chemin pour vous aventurer sur l’îlet.

 

Deux escaliers vont se présenter à vous, l’un des deux est fermé car il y a une réserve naturelle pour les Sternes de Dougall notamment, espèces en voie de disparition.

 

Empruntez l’escalier pour monter au sommet de l’îlet où vous pourrez contempler un magnifique panorama sur les reliefs des alentours de l’îlet (Pointe Tenos notamment).

 

Voici quelques clichés de ce que observerez en haut de l’îlet depuis la plateforme aménagée ou encore depuis la boussole maya grandeur nature située sur le sol.

 

 

 

Voici un aperçu en vidéo de la traversée du passage et de la visite de l’îlet. Cliquez sur la photo ci-dessous.

 

En termes de conseils,

Ø  Circulation en Martinique : En semaine, vous ferez face à des bouchons aux abords des zones industrielles ou commerciales, notamment le matin, dans le sens du Sud (Rivières Salée, N5) vers le Nord (Fort-de-France, A1) et de l’Est (Robert, N1) vers le Nord (Fort-de-France, A1), de 7h à 9h30, et inversement en fin de soirée de 17h00 à 18h30. Pensez à votre trajet la veille afin de vous adapter à cette circulation qui peut être dense et vous faire perdre facilement du temps.

Ø  Equipements : Claquettes, Maillot de bain, serviette, sac de plage (couteau, k-way, casquette, lunette de soleil, crème solaire, produit anti-moustique).

Ø  Santé :

–          Difficulté : 2 sur 10, ballade tranquille à faire en famille, envisageable avec un porte bébé ;

–          Accessibilité : Facilement en voiture et peu de marche jusqu’à la plage, passage du Tombolo ouvert de fin février à début juin ;

–         Crème solaire car la plage est bien exposée au soleil, pensez même aux lycras pour enfants et adultes ;

–          Le plus important, toujours une bouteille d’eau par personne et quelque chose à grignoter dans son sac.

Divers : vous pouvez visiter à proximité, l’Habitation Saint-James et l’église « Notre-Dame de l’Assomption« , entreprendre la randonnée de la Forêt La Philippe ou vous baigner à la plage de l’Anse Azerot.

N’hésitez pas à poster vos commentaires ou nous demander des renseignements sur contact@domloisirsetculture.fr.

 Abonnez-vous à notre page Facebook, chaque semaine un nouvel article ou une nouvelle vidéo

Dom Loisirs et Culture pour vous servir.

OLIVIER Damien, votre humble guide.

 

L’Equipe Dom Loisirs et Culture s’engage dans la sensibilisation à la protection de la biodiversité des département d’Outre-Mer..


1 commentaire

Habitation Saint-James, un savoir-faire de plus de 250 ans | Dom Loisirs et Culture · lundi 14 mai 2018 à 12:03

[…] pouvez vous orienter vers le Passage du Tombolo (ouvert de fin Mars à Fin Juin), vous promener dans la Forêt La Philippe ou encore vous baigner […]

Laisser un commentaire