Bienvenue sur la commune de Fond Saint-Denis,  localisée dans le Nord de l’Île près de la Montagne Pelée. Un observatoire (Morne des Cadets) y a été bâti notamment afin de surveiller l’activité volcanique.

Cette commune, à l’écart, est reliée aux communes de Fort-de-France et de Saint-Pierre par La Route de la Trace qui recèle de nombreux trésors (randonnées, bains en rivière avec l’Aire d’accueil d’Alma, la Cascade du Saut du Gendarme ou encore la randonnée de la Trace des Jésuites et son “trou d’eau”. Autre trésor de ce territoire, des randonnées peu connues qui permettent de rejoindre les sommets environnants comme le Col Yang Ting,  le Chemin de Croix ou encore la collectivité du Morne Vert par la trace de Clapet – Fonds Saint-Denis.

Enfin, la commune vous proposera de nombreux panoramas magnifiques dont l’un unique depuis le Morne des Cadets avec une vue à 360 degrés sur le volcan, les pitons du Carbet.

Itinéraire

Pour accéder à ce site, partant de Fort-de-France, rejoignez la A1 puis la D41 pour prendre la sortie direction Balata (N3). Cette route appelée aussi route de Balata vous entraînera dans les hauteurs de la Martinique avec de nombreux virages. Vous verrez au fur et à mesure de votre chemin, une végétation hygrophile qui sera de plus en plus luxuriante et dense autour de vous. Il vous faudra rouler une bonne demi heure jusqu’à l’aire d’accueil d’Alma puis continuez sur la route de la Trace (toujours la N3 en direction de Morne Rouge) jusqu’à l’intersection avec la route D1 où vous allez tourner sur la gauche vers la commune de Fonds-Saint-Denis. Descendez la route (nombreux virages) pour atteindre l’église du bourg de la commune de Fonds-Saint-Denis, facilement reconnaissable.

 

A partir de ce point, continuez encore tout droit et prenez sur votre gauche, un panneau directionnel vous indiquera le Morne des Cadets. Une longue montée vers l’observatoire.

 

 

 

 

 

 

Une fois sur place, un petit parking est accessible pour vous garer devant l’entrée.

Un radome a été construit autour de l’antenne satellitaire pour la protéger des phénomènes météorologique, Cette antenne (hub satellitaire) permet de collecter en temps réel les autres données sismologiques ou volcanologiques des autres points d’observation situés dans les Caraïbes. Deux autres hub sont installés à Trinidad et en Guadeloupe.

 

Observatoire du Morne des Cadets

L’Observatoire Volcanologique et Sismologique de Martinique enregistre l’évolution de l’activité volcanique de la Montagne Pelée et l’activité sismique autour de l’île de la Martinique.

Dès les premiers mètres, vous avez une vue magnifique sur la Montagne Pelée.

L’entrée est libre, il n’y a plus de guichets. Les visites guidées se font sur réservations.

Avancez vous vers les escaliers pour pouvoir profiter des panneaux d’informations et rejoindre le point de vue.

De nombreux panneaux d’informations ont été mis en place le long des escaliers pour vous expliquer les phénomènes liés au volcanisme, au séisme ou encore à l’utilité de l’observatoire et du sismographe dont vous voyez l’entrée un peu plus haut.

 

 

 

 

 

 

 

Un peu d’histoire…..

L’observatoire a été créé en 1902 par Alfred Lacroix suite à la première éruption volcanique mais le bâtiment actuel que nous connaissons a été construit bien après, en 1935 après la seconde éruption. 

En 1980, l’observatoire devient la propriété du Conseil Général de la Martinique puis de la Collectivité Territorial de la Martinique (CTM). 

En 2012, il est classé monument historique. Il est destiné à terme à être rénové.

Les activités d’observation ont été déplacées depuis 2017 dans un nouveau bâtiment répondant aux nouvelles exigences parasismiques et aux exigences techniques. Plus moderne, il a été inauguré le 13 Décembre 2019 sur la commune de Saint-Pierre. 

Pour plus d”informations par le biais de leur site internet.

 

Suite de la visite avec le point culminant de l’observatoire. Une magnifique vue sur la côte Caraïbes et les sommets environnants.

Cliquez sur ce lien pour avoir un premier aperçu vidéo du panorama sur notre page Facebook

 

Fin de la visite, on redescend vers l’accueil. Vous pouvez continuer de contempler la Montagne Pelée.

 

A vous de le découvrir dès à présent !

N’hésitez pas à naviguer sur leur site internet afin de vous renseigner au préalable sur l’histoire et les actualités scientifiques.

En termes de conseils,

Ø  Circulation en Martinique : En semaine, vous ferez face à des bouchons aux abords des zones industrielles ou commerciales, notamment le matin, dans le sens du Sud (Rivières Salée, N5) vers le Nord (Fort-de-France, A1) et de l’Est (Robert, N1) vers le Nord (Fort-de-France, A1), de 7h à 9h30, et inversement en fin de soirée de 17h00 à 18h30. Pensez à votre trajet afin de vous adapter à cette circulation qui peut être dense et vous faire perdre facilement du temps.

Ø  Visite et dégustations :

–           Intérêt : 3 sur 5, de jolies panoramas, un site atypique en Martinique où l’on prend un peu plus conscience que l’île est sous l’emprise de nombreux phénomènes naturelles majeures, seule déception des panneaux vieillissant et donc peu d’informations à lire, site laissé un peu à l’abandon depuis la construction du nouvel observatoire. La visite guidée sur réservation (je ne connais pas les tarifs).

Accessible pour toute la famille et sauf personnes avec gros handicap avec les marches. Néanmoins un point de vue magnifique sur la Montagne Pelée dès le parking.

Ø  Ouverture :  Site libre d’accès, visite guidée sur réservation.

Divers :  Vous pouvez vous orienter vers les randonnées de la commune, le Col Yang Ting par exemple ou pique niquer à la Cascade du Saut du Gendarme. 

N’hésitez pas à poster vos commentaires ou nous demander des renseignements sur contact@domloisirsetculture.fr.

Abonnez-vous à notre page Facebook, chaque semaine un nouvel article ou une nouvelle vidéo

Dom Loisirs et Culture pour vous servir.

OLIVIER Damien, votre humble guide.

L’Equipe Dom Loisirs et Culture s’engage dans la sensibilisation à la protection de la biodiversité des département d’Outre-Mer. 


0 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :