Bienvenue sur la commune du Carbet, commune située dans le Nord Caraïbes de la Martinique. Cette commune profite de son emplacement de bord de mer pour vous offrir de nombreuses activités nautiques (jet ski,…) et découvertes de la biodiversité marine (pêche, sorties dauphins, …). De nombreux restaurants et bars profitent de ce bord de mer avec notamment un merveilleux coucher de soleil en fin de journée. Chaque semaine de pleine lune, vous pourrez participer à la fullmoon qui se déroule sur la commune. En termes de services, vous trouverez aussi une station-service, une poste, des banques, une pharmacie, un marché couvert pour le poisson, et un glacier reconnu situé dans le bourg à côté de l’église.

Enfin, en termes de découvertes, vous pourrez visiter l’Habitation Neisson et explorer les alentours jusqu’à Saint-Pierre avec notamment l’Habitation Latouche et son zoo. Vous avez également quelques randonnées comme notamment celle du Canal des Esclaves (appelé aussi Canal de Beauregard) ou encore la Cascade du Carbet.

 

Itinéraire

 

Pour accéder à la rhumerie, partant de Fort-de-France (comptez plus d’une heure de route), empruntez la A1 en direction du Nord de l’île (Schoelcher, Case-Pilote). Passez plusieurs ronds-points et vous voici sur la N2. Continuez votre route et passez les communes de Case-Pilote, Bellefontaine. Arrivé sur la commune du Carbet, continuez votre route jusqu’à la commune de Saint-Pierre en longeant la côte.  Au niveau de la dernière plage de la commune du Carbet (Anse Turin), vous verrez sur votre droite une grande pancarte indiquant l’entrée du Zoo du Carbet (peu avant le tunnel). Entrez dans l’enceinte et garez-vous.

Deux grands parkings sont à disposition dont un est situé juste devant l’entrée du zoo, vous remarquez également qu’il y a un hôtel avec des bungalows. Vous n’aurez pas de difficultés à trouver un place.

 

Habitation Latouche, le zoo de Martinique.

Vous voici, devant l’entrée du zoo, prenez le chemin sur la gauche de la boutique.

Ouvert tous les jours de 9h à 18h (dernière admission à 16h30).

Les tarifs sont de l’ordre de 15,5 euros par adulte et de 8 euros par enfant (3 à 12 ans).

Des Pass existent pour les familles ou pour jumeler le billet avec une entrée également au Jardin de Balata.

Vous pouvez réserver vos billets en ligne avec l’avantage d’économiser un euros par personne. Voici le lien : https://www.zoodemartinique.com/billetterie.

Conseil : évitez les visites entre 12h et 14h au moment où les rayons du soleil sont les plus forts car les animaux se mettent généralement à l’ombre pour dormir et vous ne pourrez les voir que de très loin ( notamment les jaguars).

Après l’obtention de vos billets, vous observez rapidement les ruines de l’Habitation Latouche qui vous entoure. Le parcours du zoo a été conçu au milieu de tous les vestiges de ce monument.
Dès le début de votre parcours et tout le long de la visite, vous découvrez des animaux endémiques des Petites Antilles et des animaux menacées dans leur milieu.
Le zoo s’engage notamment dans des programmes de conservation et de recherches de ces animaux menacées.
Au delà du zoo, le cadre y est magnifique. Cette habitation date du XVII ème siècles. Le parcours vous permet de vous enfoncer pas à pas au milieu de tous les vestiges préservées après l’éruption de 1902.

Un peu d’histoire…..

C’est au XVII ème siècles, en 1643 plus précisément, que cette habitation sortit de terre.

Le nom Latouche fut lui attribué à l’Habitation quelques années après, en 1667, lors du mariage de François-Samuel Levassor, sieur de Latouche avec la fille de Guillaume DORANGE.

A la fin du XVII ème siècles, l’Habitation est rachetée par une famille de Tours et elle en fait l’une des plus grandes exploitations de l’île.

En mai 1717, l’habitation Anse Latouche est le théâtre d’un moment du Gaoulé (rébellion contre la mise en place de nouvelles sucreries et le commerce de sucre avec les îles voisines).

A la seconde moitié du XVIII ème siècles, l’Habitation change de propriétaire et appartient à François Louis-Aubin.

En 1804, l’Habitation est revendue suite à son décès. Sa femme, Marie Anne Charlotte Banchereau-Latouche, vend l’exploitation à son fils unique..

En 1836, la famille Crassous devient propriétaire. Puis elle passe entre les mains de plusieurs propriétaires dont la famille Marraud des Grottes.

En 1889, les frères Ambaud installent une distillerie et produisent du rhum. La production cessera en 1940.

L’Habitation est enfin vendue à la famille Marie qui périt en 1902 lors de l’éruption de 1902.

Le Zoo du Carbet a été inauguré en 2014.

Le parcours vous emmène à la découverte de nouveaux animaux pour vous diriger progressivement vers les différentes serres du zoo.
Profitez de ce panorama mêlant ruines et végétation xérophiles.

 

Tout en vous rapprochant de la serre aux papillons, vous pouvez observer sur les côtés, tortues de terre, singes, et vestiges de l’Habitation d’antan.

 

Serre aux Papillons

Vous vous trouvez au milieu des papillons des Antilles et de Guyane.

 

Suite du parcours, direction les jaguars, vous pouvez assister vers 11h au repas de ces prédateurs. Devant la foule des gens devant la vitre, je n’ai pas pris le temps et l’envie de faire des photos. La femelle et son petit sortent à des horaires différentes du mâle pour qu’il n’y est pas de soucis avec le petit.

 

Poursuivons le chemin vers la serre tropicale avec un petit jeu interactif à la découverte des empreintes des animaux ou encore à l’aide d’un film sur les oiseaux endémiques de l’île.

 

La végétation devient plus hygrophile au fil des pas.

 

Le parcours passe à proximité d’une cascade avant d’arriver sur le dernier tronçon de la visite du zoo ou vous y traversez deux volières.

Dans la première volière, vous y observez notamment des flamands roses.

Grande Volière

 

Avant d’arriver sur la dernière volière, de nombreux bassins ont été créées pour les tortues ou encore alligators le long de la falaise.

 

Serre Tropicale

Vous voici dans la dernière volière, où les nombreux loriquets sauront vous le signaler ;). un dernier passage avant d’arriver dans le monde de la piraterie.

 

De nombreux loriquets, qui loin d’être timides, volent et crapahutent au un peu partout dans la volière.

 

 

Une fois sortie de la volière, vous accédez à une exposition sur la piraterie avec de nombreux panneaux d’informations et autres objets.

 

Fin de la visite, vous avez accès à un snack puis à une boutique avant de rejoindre le parking.

A vous de le découvrir dès à présent !

En termes de conseils,

Ø  Circulation en Martinique : En semaine, vous ferez face à des bouchons aux abords des zones industrielles ou commerciales, notamment le matin, dans le sens du Sud (Rivières Salée, N5) vers le Nord (Fort-de-France, A1) et de l’Est (Robert, N1) vers le Nord (Fort-de-France, A1), de 7h à 9h30, et inversement en fin de soirée de 17h00 à 18h30. Pensez à votre trajet afin de vous adapter à cette circulation qui peut être dense et vous faire perdre facilement du temps.

Ø  Visite :

–           Intérêt : 4 sur 5, l’Habitation Latouche est magnifique, le cadre du parcours y est parfait. Une promenade agréable à faire en famille ou entre amis. Les animaux à voir dans ce zoo ne sont pas forcément an adéquation avec les animaux endémiques des Petites Antilles, ce qui n’en fait pas un espace de découverte d’espèces tropicales notamment menacées qu’il faut absolument protéger pour le bien de notre biodiversité. Le petit plus serait d’en connaître d’avantage sur l’histoire de ces animaux et du lien qu’ils ont actuellement avec les soigneurs du zoo.

Ø  Ouverture :  Ouvert tous les jours de 9h à 18h (dernière admission à 16h30)

Divers :  Vous pouvez vous orienter vers les ruines et le littoral de Saint-Pierre , le Musée des Sciences ou encore jusqu’à l’Anse Céron ou l’Anse Couleuvre. Vous pouvez aussi entreprendre d’effectuer les randonnées du Canal des Esclaves ou encore de la Cascade du Carbet. Pour les moins téméraires, la plage de l’Anse Turin est située à proximité.

N’hésitez pas à poster vos commentaires ou nous demander des renseignements sur contact@domloisirsetculture.fr.

Abonnez-vous à notre page Facebook, chaque semaine un nouvel article ou une nouvelle vidéo

Dom Loisirs et Culture pour vous servir.

OLIVIER Damien, votre humble guide.

L’Equipe Dom Loisirs et Culture s’engage dans la sensibilisation à la protection de la biodiversité des département d’Outre-Mer.


2 commentaires

BONY Patricia · mardi 6 août 2019 à 06:33

Bonjour, c’est un endroit magnifique, nous y allons souvent, pour voir les animaux il faut éviter la visite entre 12h et 14h quand il fait très chaud, les animaux se mettent à l’ombre et nous ne les voyons pas. Merci à vous pour toutes les informations que vous donnez qui sont très intéressantes, je trouve que vos photos ne sont pas représentatives de la beauté de cet endroit, surtout celle de la volière !!! Cordialement….

    OLIVIER Damien · mardi 6 août 2019 à 07:39

    Bonjour, merci pour votre remarque, je l ajouterai à l article. Concernant la volière, j y ajouterai de nouvelles photos pour que ca soit plus représentatif ;). Bonne journée.

Laisser un commentaire