L’Habitation J.M est une distillerie située sur la commune de Macouba. Ouvert tous les jours de 9h à 17h, la dégustation et la visite sont gratuites.

  
Partant de Fort-de-France,  vous pouvez choisir de passer par la côte Atlantique ou de passer par le centre de la Martinique. Par la côte Atlantique, rejoignez la voie rapide A1 puis prenez la sortie en Direction de la commune du Robert (N1). Vous allez devoir traverser la commune du Robert puis aller en direction de la commune de Sainte-Marie puis en direction de Basse Pointe et enfin Macouba par la D10. Vous allez longer le littoral Atlantique, de nombreux panoramas sur l’Océan Atlantique vous seront proposés et vous pourrez découvrir l’architecture des communes de la région Nord Atlantique de l’île. Par le centre de l’île, rejoignez la voie rapide A1 puis prenez la sortie de la Route de Balata (N3) pour monter jusqu’au Nord Atlantique de l’île. L’environnement y sera plus humide avec une végétation dense et luxuriante. Vous pourrez observer des aires d’accueil en forêt ou encore des départs pour des randonnées dans la forêt tropicale. Vous aller traverser les communes de Fond Saint-Denis, Morne Rouge puis Ajoupa-Bouillon pour rejoindre la N1 un peu avant la commune de Basse-Pointe.
En terme de temps, partant de Fort-de-France, la Route de Balata est la plus rapide pour rejoindre le Nord Atlantique de l’île mais la route est plus sportive (virages, descentes, montées). Prenez votre temps,  votre récompense est au bout de la route.
 Arrivé sur la route entre Basse-Pointe et Macouba (D10), vous observerez une pancarte de l’Habitation J.M vous indiquant à quel moment tourner.
 

 

Prenez à gauche, vous voici sur la route vous emmenant directement vers l’Habitation J.M. 

Sur la fin de la route, le chemin devient plus accidenté avec de nombreuses pierres mais vous arrivez très rapidement sur le parking où vous n’aurez pas de difficultés à trouver de la place.

 

Dès votre descente du véhicule, allez en direction du pont pour rejoindre l’entrée de l’Habitation.

Prenez à droite après le pont pour vous orienter vers la boutique de la distillerie. Vous aurez déjà de jolies photos à faire, entre la végétation luxuriante, l’architecture des bâtiments et la rivière longeant le domaine.

L’accès est facile, des rampes pour les personnes handicapées ont été aménagées au niveau de la boutique de la distillerie.

 

Entrez dans la boutique, vous serez accueillis par des hôtesses qui s’occupent aussi de la dégustation au niveau du bar Avant de déguster ce délicieux rhum, profitez en tout d’abord pour faire la visite du domaine qui ne vous prendra qu’une vingtaine de minutes.

De nombreuses informations sur l’histoire de l’Habitation J.M seront détaillées dans la première salle où vous vous trouvez. Vous pouvez également vous rafraîchir avant la visite et déguster la source servant à la fabrication de ce rhum agricole certifié AOC (Appellation d’Origine Contrôlée).

 

Un peu d’histoire…….

 Au XIX ème siècle,  de nombreuses distilleries de rhum étaient principalement des habitations sucrières. Elles distillaient leur rhum à partir de la mélasse issue de la fabrication du sucre.  L’essor de l’invention de la machine à vapeur et de son adoption dans les habitations sucrière va intensifier et concentrer la production en sucre les grandes usines. Les habitations isolées vont alors se concentrer exclusivement sur la fabrication du rhum agricole, améliorée par l’adoption de la colonne à plateaux importée d’Europe remplaçant l’alambic. Après 1960, la fermeture de la plupart des habitations sucrières met fin à la production du rhum industriel. Le rhum agricole prend place avec ces saveurs et son terroir, ce qui en fait un rhum reconnu dans le monde entier. Parti les neufs distilleries encore fumante, l’Habitation J.M est restée une distillerie artisanale.

Le nom de ce rhum fut donné en 1845 par Jean-Marie Martin (photo de son portrait ci-dessus). En 1914, la qualité de ce rhum fut développé par la famille Crassous de Medeuil qui en fait sa renommée aujourd’hui.

En 1790, l’Habitation Fonds Préville au Macouba est achetée par Antoine Leroux-Préville qui lui donne son nom. Macouba était renommé depuis le 17ème siècle pour son tabac.

En 1845 naît la marque J.M, créée par Jean-Marie Martin (1799-1868) : il achète l’habitation-sucrerie Fonds-Préville, fonde ensuite une distillerie et commercialise son rhum sous la marque J.M.

En 1914, l’Habitation Bellevue, Fonds Préville et la distillerie J.M sont réunies, désormais propriété de Gustave Crassous de Médeuil (1876-1920).

En 1945, Installation de la machine à vapeur Corliss qui a fonctionné jusqu’en 2012, élément du patrimoine industriel qui demeure dans la distillerie

En 1980, Construction d’un chai de vieillissement, suivi d’un second en 1995.

1996, Le rhum J.M obtient l’appellation rhum agricole de la Martinique contrôlée

2013, Les moulins à vapeur sont remplacés par des moulins électriques. Une rénovation complète du site est entreprise, à la fois pour moderniser l’outil de production et pour créer une expérience nouvelle pour les visiteurs.

 

Après vous avoir informé sur l’histoire de l’Habitation, empruntez la porte pour sortir. Longez la barrière et prenez sur la droite en direction de la canne.

 

Vous voila au milieu du jardin des cannes, de nombreuses variétés utilisées pour la production du rhum y sont exposées. Vous observerez aussi que vous avez accès à des bancs interactifs et à un schéma détaillé sur la façon dont la canne synthétise le sucre.

 

Poursuivez la visite en revenant sur vos pas et en empruntant l’escalier (des flèches en rouge sur les murs vous indiqueront le chemin). Cet escalier vous emmène à proximité des moulins qui broient la canne fraîche puis le chemin se poursuit vers les cuves de fermentation. Profitez en pour sentir la canne fraîchement broyée ou le vessous en train de fermenter. Ces odeurs vous enivreront.

 

 

Après être passé devant les cuves, prenez l’escalier sur votre gauche pour vous diriger vers la tonnellerie. Vous y verrez les outils utilisés et l’effet du vieillissement du rhum au sein des fûts. Approchez votre nez afin de sentir la part des anges qui peut éventuellement être resté ancré dans le bois dont le tanin a été caramélisé par le feu. Le brûlage des fûts est une tradition que seule l’Habitation J.M pratique encore.

 

 

Continuez la visite en vous orientant vers les chais. Malheureusement lors de ma visite, il était en cours de rénovation. Toutefois, vous pouvez constater qu’à proximité, il se trouve un magnifique jardin botanique. Empruntez l’escalier juste après la plate-forme qui sert de balance pour les camions.

 

Vous voici dans le jardin botanique, ce chemin vous emmène au sein de nombreuses espèces végétales que vous pourrez facilement identifier grâce à des panneaux d’informations à proximité. Le chemin traverse le jardin et longe un bassin artificiel.

 

Continuez tout droit pour arriver face à une rangée de fûts juste à côté du laboratoire.

 

Prenez sur votre gauche et rentrez dans la salle. Cette salle sert d’atelier olfactif pour tout visiteur qui souhaite découvrir les notes olfactives du rhum J.M.

 

Sentez les odeurs du rhum blanc au rhum vieux hors d’âge. Découvrez les saveurs et essayer de les identifier à l’aide des petites fiches qui seront disponibles devant chaque fiole. Vous avez aussi à disposition des comptoirs sur votre droite pour sentir des odeurs de tabac, bouquet d’épices que vous aurez l’occasion aussi de retrouver lors de vos dégustations. Inspirez et délectez vous des différentes odeurs qui mettront votre palais en bouche pour la dégustation.

 

Prenez sur votre droite et vous voici au point final de votre visite. La meilleure partie pour quelques uns d’entre vous, la dégustation du rhum J.M.

 

Personnellement, le rhum vieux de 2004 m’a laissé un excellent souvenir gustatif et la bouteille de rhum blanc « Jungle » (Edition limitée) est un des meilleurs blanc que j’ai eu l’occasion de goûter en petit punch.  N’hésitez pas à naviguer sur leur site internet afin de vous renseigner au préalable sur les différents rhum conçus par l’Habitation J.M.

 

En termes de conseils,

Ø  Circulation en Martinique : En semaine, vous ferez face à des bouchons aux abords des zones industrielles ou commerciales, notamment le matin, dans le sens du Sud (Rivières Salée, N5) vers le Nord (Fort-de-France, A1) et de l’Est (Robert, N1) vers le Nord (Fort-de-France, A1), de 7h à 9h30, et inversement en fin de soirée de 17h00 à 18h30. Pensez à votre trajet afin de vous adapter à cette circulation qui peut être dense et vous faire perdre facilement du temps.

Ø  Visite et dégustation gratuites :

–           Intérêt : 5 sur 5, l’Habitation est magnifique. Suivant la période de l’année (Fin février à fin Avril), vous aurez l’occasion d’observer directement toutes les étapes de la fabrication du rhum J.M. La visite et la dégustation sont gratuites. L’atelier olfactive est vraiment intéressant à effectuer pour tous les amateurs ou non de rhum.

Ø  Ouverture : Ouvert tous les jours de 9h à 17h.

Divers : située à une trentaine de minutes en voiture, vous pouvez vous orienter vers Les Gorges de la Falaise pour un bain de fraîcheur ou aller en direction de la commune de Sainte-Marie (30 minutes) pour effectuer la visite de l’Habitation Saint-James.

N’hésitez pas à poster vos commentaires ou nous demander des renseignements sur contact@domloisirsetculture.fr. Nous tâcherons de vous répondre au mieux.

Abonnez-vous à notre page Facebook, chaque semaine un nouvel article ou une nouvelle vidéo

Dom Loisirs et Culture pour vous servir.

OLIVIER Damien, votre humble guide.

L’Equipe Dom Loisirs et Culture s’engage dans la sensibilisation à la protection de la biodiversité des département d’Outre-Mer.


2 commentaires

Les Gorges de la Falaise, un avant goût au Canyoning – Dom Loisirs et Culture · mercredi 15 novembre 2017 à 02:31

[…] Divers : vous pouvez déjeuner dans le restaurant à côté de l’entrée, effectuer les différentes randonnées pédestres situées dans les environs de la commune ou encore, après 30 minutes de route vers la commune de Macouba, visiter l’Habitation J.M. […]

La plage Sinaï et le coucher de soleil de Grand'Rivière | Dom Loisirs et Culture · dimanche 10 décembre 2017 à 14:32

[…] visiter à proximité l’Habitation J.M, faire les Gorges de la Falaise ou effectuer la randonnée Grand’Rivière – Prêcheur […]

Laisser un commentaire