Bienvenue sur la commune d’Anse Bertrand, située au Nord de la Grande-Terre. Terre de refuge des derniers Caraïbes, le territoire communal devint au fil des années une terre agricole pour le coton et la canne à sucre. Aujourd’hui, l’économie de la commune est dominée par la culture de la canne à sucre. De nombreux vestiges sont encore présents sur le territoire (moulins ou encore l’Habitation Mahaudière, célèbre pour son procès). Située également, la collectivité de l’Anse Bertrand vit également des activités de bord de mer (Anse de la Petite Chapelle, Anse Laborde,....). En termes d’activités terrestres, des points de vue (Pointe de la Vigie) et des randonnées de bords de mer ou des boucles sont aménagés pour vous faire découvrir des lieux incontournables comme la Pointe des Souffleurs et la Porte d’Enfer.

Pointe de la Grande Vigie

Un lieu atypique et incontournable du Nord de la Grande Terre. Ce site vous offre un panorama fantastique sur l’océan Atlantique avec par beau temps,  une vue sur l’île de Montserrat, Antigua ou encore La Desirade.

Itinéraire

 

Pour accéder à ce site, partant de Pointe-à-Pitre, orientez vous vers la Grande-Terre, empruntez la N1 puis la N5, en direction du Morne à l’Eau. Suivez la direction du Moule et avant d’arriver sur cette commune, prenez la D123 puis D120 en direction de l’Anse Bertrand. Vous allez longer toute la côté Atlantique de la Grande-Terre jusqu’à la Porte d’Enfer (D122), puis au bout de cette route, la Pointe de la Grande Vigie.

Un parking spacieux est aménagé à l’entrée car ce site est fréquenté, vous y trouvez notamment sous forme de petites cahuttes, des petites boutiques de souvenirs ou de nourriture.

 

Passez la barrière et orientez-vous sur votre droite pour découvrir ce magnifique point de vue.

 

Au delà d’être un site touristique, ce site fait partie des huit forêts du Nord de la Grande Terre. Par son éco-système, les grandes falaises offrent par leur inclinaison et exposition au soleil des habitats variés. Ceux sont des sites de nidifications pour les oiseaux marins et des sites riches en biodiversité arbustive et cactacées (dont une espèce menacée) .

 

Pour accéder au bout de la Pointe, il vous faut traverser la végétation par un chemin balisé.

 

Cette végétation qui vous entoure, est une végétation dite xérophile. Cette végétation se retrouve généralement sur des terrains avec des conditions difficiles (fort ensoleillement, sol rocailleux, vent fort, embruns marins). Néanmoins, les réserves du Nord de la grande terre recense plus de 200 espèces.

 

Longez le chemin pour avoir déjà un point de vue spectaculaire sur l’océan et les falaise du Nord de la Grande Terre. en direction, vous verrez au loin la Porte d’Enfer.

 

Continuez votre chemin, vous observez qu’il n’y a pas de grands arbres au des conditions environnementales difficiles du site.

 

 

Profitez une nouvelle fois de la vue magnifique sur les falaises environnantes. Vous arrivez au bout de la Pointe de la Grande Vigie.

 

Vous voici au niveau de la Pointe à 80 mètre au dessus du niveau de la mer.

 

Au loin, par temps dégagé, il vous est possible de voir l’île de Montserrat ou encore Antigua au Nord et La Desirade, au Sud.

Un panorama splendide !

 

Fin de la visite, il vous suffit d’emprunter le chemin sur votre droite pour finaliser la boucle pédestre du site.

 

Bonne visite !

 

A noter que ce site est également le point de départ de deux randonnées, la Trace des Falaises (partie de la Boucle du Nord Grande Terre) et la Trace des Pêcheur.

En termes de conseils,

Ø  Circulation en Guadeloupe : En semaine, vous ferez face à des bouchons aux abords de la zone de Jarry, notamment le matin, dans le sens du Gosier vers Pointe-à-Pitre, et inversement en fin d’après midi. Pensez à votre trajet afin de vous adapter à cette circulation qui peut être dense et vous faire perdre facilement du temps.

Ø  Equipements : Bonne paire de baskets ou chaussures de randonnées, tenue légère, sac de randonnée (couteau, lampe de poche, k-way, casquette, lunette de soleil, crème solaire, produit anti-moustique).

Ø  Visite gratuite :

–           Intérêt : 4 sur 5, le site est incontournable sur le Nord de la Grande Terre. La visite ne prend qu’une quinzaine de minutes, la vue sur les îles voisines et falaises environnantes est splendide. Il s’agit également du point de départ de deux randonnées vous faisant longer le littoral et découvrir un peu la biodiversité incroyable de ces falaises.

Divers :  Vous pouvez vous orienter vers la plage de l’Anse Bertrand, la Porte d’Enfer (pour y manger ou faire la randonnée de la trace des douaniers) ou encore envisagé de faire les deux randonnées indiquées à l’entrée du site. 

 

N’hésitez pas à poster vos commentaires ou nous demander des renseignements sur contact@domloisirsetculture.fr.

Abonnez-vous à notre page Facebook, chaque semaine un nouvel article ou une nouvelle vidéo

Dom Loisirs et Culture pour vous servir.

OLIVIER Damien, votre humble guide.

L’Equipe Dom Loisirs et Culture s’engage dans la sensibilisation à la protection de la biodiversité des département d’Outre-Mer.


Laisser un commentaire