Bienvenue sur la commune de Saint-Anne, située dans le Sud de l’ïle. La collectivité de Sainte-Anne est connue notamment pour son Club Med, ses plages de sable blanc situées sur son territoire (Grande et Petite Anse des Salines, Anse Caritan, Anse Meunier, Anse Michel, ….). Bordée par la Mer des Caraïbes et l’Océan Atlantique, le territoire de la commune de Sainte-Anne propose de nombreuses activités nautiques du fait de sa géolocalisation profitant du vent de l’Atlantique (Planche à voile et Kyte surf par exemple) et des eaux turquoises des Caraïbes.

En son bourg, la commune propose un marché couvert, des restaurants de bord de mer et possède en son centre, une magnifique église (Eglise Notre Dame de Sainte-Anne) classée monument historique. En terme de services, une poste, des distributeurs, de nombreuses boutiques et une station-service à l’entrée de la commune.

Ce territoire profite de son environnement attrayant afin de vous inviter à découvrir plages, randonnées et fonds marins.

La randonnée de « La Savane des Pétrifications » et sa plage « Anse Trabaud » font partis de cette richesse. Ce tronçon fait parti de cette grande randonnée réputée « La Trace des Caps ». Elle peut être décomposée en 5 tronçons qui additionnés, donnent un parcours faisant 27 kilomètres avec au moins 11 à 12 heures de marche.

  • Petit Macabou – Cap Macré (5 km, 2h),
  • Cap Macré – Cap Chevalier (7 km, 3h),
  • Cap Chevalier – Baie des Anglais (6 km, 2h30),
  • Anse Trabaud – Salines (5 km, 2h),
  • Salines – Anse Caritan (4,5 km, 1h30)

 

La Savane des Pétrifications est une randonnée accessible à toute la famille d’environ 4 kilomètres avec un temps de marche aller-retour de 1h à 1h30 en partant de l’Anse à Prunes. Comptez 6,5 kilomètres avec 3h00 à 3h30 de marche (aller-retour) en partant de la Grande Anse des Salines. Le dénivelé positif est faible et vous n’aurez à franchir que quelques montées de courtes durées.

Ce tronçon vous emmènera vers une magnifique plage isolée, l’Anse Trabaud, qui est aussi mais difficilement accessible en voiture (plus facile en pickup) et qui demande le paiement de deux euros par véhicule afin de passer sur un chemin privée.

Autant allier l’effort au réconfort pour les plus aventuriers d’entre vous !

Voici un lien sur notre chaîne Youtube, de la vidéo réalisée lors de cette randonnée, vous présentant également  la plage de l’Anse Trabaud.

 

Itinéraire

Pour rejoindre le point de départ de la randonnée, partant de Fort-de-France, rejoignez la voie rapide A1 puis aller en direction du Sud de l’île (N5). vous allez passer par deux ronds-points sur la commune de Ducos (zones d’activités) puis deux autres ronds-points sur la commune de Rivière-Salée. Suivez la direction de la commune du Marin. Après avoir passé la commune de Sainte-Luce puis le bourg du Marin, prenez à droite en direction de la commune de Sainte-Anne (D9). Passez devant la gendarmerie et au rond-point, suivez toujours la direction de la commune de Sainte-Anne puis suivre la direction des « Salines » pour continuer à descendre vers le sud de l’île. Arrivé à quelques mètres de la plage de la Grande Anse des Salines, prenez sur votre gauche afin de longer les étangs des Salines et la côté en direction de la « Table du Diable » ou « l’Anse à Prunes ». Cette route de bord de mer est assez endommagé avec le passage des véhicules, l’érosion du vent et par la pluie. Vous aurez des rigoles à franchir puis à longer la plage pour vous retrouver tout au bout du parking, point de de part de la randonnée.

 

La Savane des Pétrifications

Vous n’aurez pas de difficultés à trouver de la place.

 

Vous observerez des poteaux d’informations sur tout le parcours vous indiquant les directions à suivre vers les lieux convoités.
Le début du parcours se situe en arrière plage dans un sous-bois, vous profiterez de l’ombre de cette forêt xérophile mais celà ne durera qu’une dizaine de minutes.

 

 

Au bout du sous-bois, le chemin devient plus rocheux. Vous rentrez dans la « Savane des Pétrifications« . Ce site est un ancien volcan, il fait partie de l’arc ancien des Antilles, territoire le plus âgé que vous foulerez en Martinique (La Presqu’île de la Caravelle en fait partie aussi). Vous entrez dans un environnement aride où vous observerez de nombreuses formations géologiques érodées par le temps, la pluie et le vent.

 

Conseil : Pensez à vous protégez avec de la crème solaire, casquette, chapeau et lunette et aussi à la bouteille d’eau (une par personne) car il n’y a très peu d’ombre à partir de ce moment.

 

Après quelques minutes de marches et d’observation des éventuelles crabes de terre vivant dans la mangrove, vous tombez sur un premier obstacle à franchir.

 

Aussi magnifique qu’il soit , il peut être problématique de passer de rocher en rocher lorsque la marée est haute. Aussi il faut un bon sens de l’équilibre lorsque c’est le cas. Renseignez vous sur le SHOM (port d’attache « Le Vauclin ») pour connaître les marées ou privilégiez de mettre les pieds dans l’eau pour ne courir aucun risques.

Passez de rocher en rocher afin vous rendre de l’autre côté de la rive. Un poteau d’information vous y attend pour vous indiquer la suite de votre randonnée.

 

Le sentier rocheux et sableux vous emmène en direction de la plage de l’Anse Trabaud.

 

Profitez en pour vous rapprochez du bord de mer et profitez des vues merveilleuses des différentes petites anses qui longent le parcours.

 

Le sentier devient de plus en plus rocailleux, les divers cactus font leur apparitions, la végétation couchée par le vent épouse parfaitement les formations géologiques tout autour de vous.

 

 

Il est possible que vous aperceviez des cyclistes sur le sentier, il s’agit aussi d’un parcours qui peut être réalisé par les amateurs de vélo cross. Le chemin monte vers la Pointe d’Enfer. Il s’agit d’un point panoramique sur l’ensemble des Anses à proximité du sentier. Regardez tout autour de vous pour admirer le panorama.

 

 

Vous pouvez aussi vous approcher du bord de falaise avec la plus grande des précautions pour observer cette vue magnifique de la falaise balayée par les vagues venant de l’Océan Atlantique.

Pointe d’Enfer

 

Le sentier vous fait longer le bord de mer et vous pourrez observer au loin la plage de l’Anse Trabaud et à proximité de vous des formations géologiques atypiques dues au volcanisme et à l’érosion par les éléments et le temps.

Plage de l’Anse Trabaud à l’horizon

 

Formation géologique

 

Après une quinzaine de minutes, vous sortez de cet environnement aride pour vous plonger à nous dans une végétation d’arrière plage peuplé de Bernard l’Hermite, Crabe de terre, Anolis, papillons,…

 

 

Le Touloulou et la Patate Bord de mer

 

Avancez toujours tout droit sur le sentier et vous aurez l’occasion de bifurquer sur votre droite si vous préférez longer la plage. Pour information, cette anse est connue aussi pour être fréquentée pour les gens souhaitant faire du nudisme. Je vous conseille d’aller au plus loin afin d’être le plus à l’aise, la plage est grande et vous trouverez sans mal votre petit coin de paradis.

 

De nombreux petits coin à l’ombre des cocotiers ou raisiniers sont mis à disposition par mère nature afin de pouvoir faire votre sieste à l’ombre et éviter les coups de soleil.

La plage est maintenant à vous. Profitez !

Cliquer sur ce lien pour avoir un premier aperçu vidéo de la plage sur notre page Facebook.

 

Pour les moins téméraires ou les personnes ne pouvant pas faire cette randonnée, cette plage est accessible en véhicule.

Vous verrez sur la route au niveau du troisième rond-point après la gendarmerie du Marin (vous verrez le Moulin de Val d’Or), une pancarte vous indiquant la direction de l’Anse Trabaud. La route est endommagée et il vous faudra payer deux euros par véhicule pour passer sur un chemin privée rejoignant le parking de bord de plage (privilégiez un véhicule adapté).

Vous n’aurez pas de mal à vous garer.

 

Il vous suffira de franchir la barrière et de marcher cinq minutes pour vous trouver sur la plage.

 

 

En termes de conseils,

Ø  Circulation en Martinique : En semaine, vous ferez face à des bouchons aux abords des zones industrielles ou commerciales, notamment le matin, dans le sens du Sud (Rivières Salée, N5) vers le Nord (Fort-de-France, A1) et de l’Est (Robert, N1) vers le Nord (Fort-de-France, A1), de 7h à 9h30, et inversement en fin de soirée de 17h00 à 18h30. Pensez à votre trajet afin de vous adapter à cette circulation qui peut être dense et vous faire perdre facilement du temps.

Ø  Equipements : Bonne paire de baskets ou chaussures de randonnées, tenue légère, sac de randonnée (couteau, lampe de poche, k-way, casquette, lunette de soleil, crème solaire, produit anti-moustique).

Ø  Santé :

–           Difficulté : 4 sur 10, parcours un peu sportif, envisageable pour toute la famille. Un soleil de plomb car randonnée peu ombragée, prenez soin de partir tôt et de bien vous protéger.

–           En temps normal, commencez toujours les randonnées au plus tôt le matin. La chaleur en journée lors d’activité sportive minime peut devenir assez étouffante. Cette randonnée est en plein soleil sur la majorité de son parcours.

–          Y aller à son rythme et prévoir le temps qu’il vous faudra en fonction de votre condition physique.

–          Le plus important, toujours une bouteille d’eau par personne et quelque chose à grignoter dans son sac. Avec la chaleur, toutes randonnées assez physiques peuvent être dangereuses avec la fatigue.

Divers : vous pouvez vous relaxer et vous baigner sur les différentes plages, Petite et Grande Anse des Salines, Anse Michel, situées aussi dans les environs. Vous pouvez visiter le bourg de la commune de Sainte-Anne (Chemin du Calvaire) et en profitez pour faire les boutiques de souvenirs et boire un verre en bord de mer (vue magique sur la baie avec son coucher de soleil).

N’hésitez pas à poster vos commentaires ou nous demander des renseignements sur contact@domloisirsetculture.fr.

Abonnez-vous à notre page Facebook, chaque semaine un nouvel article ou une nouvelle vidéo.

Dom Loisirs et Culture pour vous servir !

OLIVIER Damien, votre humble guide.

L’Equipe Dom Loisirs et Culture s’engage dans la sensibilisation de la protection de la biodiversité des départements d’Outre-Mer.


Laisser un commentaire