L’Habitation Depaz est une distillerie située sur la commune de Saint-Pierre.

Ouvert du Lundi au Vendredi de 10h à 17h, le Samedi de 9h à 16h. Les visites et les dégustations sont gratuites.

 

Pour accéder à la rhumerie, partant de Fort-de-France (comptez plus d’une heure de route), empruntez la A1 en direction du Nord de l’île (Schoelcher, Case-Pilote). Passez plusieurs ronds-points et vous voici sur la N2. Continuez votre route et passez les communes de Case-Pilote, Bellefontaine, Le Carbet. Avancez jusqu’à la commune de Saint-Pierre et dépassé le bourg. Prenez à droite sur la N2 direction Morne Rouge, vous verrez au bout de cinq minutes de route, un pancarte sur votre gauche vous indiquant de tourner à gauche pour rejoindre la distillerie. Passez le pont, la distillerie sera sur votre droite un peu plus loin.

Itinéraire

 

Empruntez l’allée qui vous amène face à la boutique. Vous pourrez profiter d’une vue magnifique sur la Montagne Pelée si elle est dégagée.

 La Montagne Pelée dans les nuages.

Habitation Depaz

Garez-vous sur les nombreuses places à disposition.

 

Face à la boutique, passez par la porte de gauche pour commencer la visite. Vous devrez suivre le sentier rouge. Lors de votre entrée dans la boutique, vous verrez sur votre gauche une carte géante sur le mur du parcours de la visite.

 

Vous observerez au début de la visite ou même lors de votre arrivée que sur le domaine se trouve un restaurant. Voici le lien.

 

Continuez votre chemin en suivant le sentier rouge. Vous verrez des panneaux d’informations vous expliquant les différents processus de la fabrication du rhum DEPAZ.

 

 

Continuez votre chemin pour apercevoir le château du domaine. Il peut être visité du Mardi au Samedi. Voyez par vous-mêmes les horaires.

 

Vous verrez tout le long de la visite de magnifiques arbres centenaires. Profitez en pour les contempler, il s’agit d’arbres exceptionnels sur ce domaine.

 

Vous voici devant le Château DEPAZ, construit en 1920, et rendant hommage à la famille de Victor DEPAZ qui a succombé lors de l’éruption du volcan en 1902.

Un peu d’histoire…….

Au XIX ème siècle,  de nombreuses distilleries de rhum étaient principalement des habitations sucrières. Elles distillaient leur rhum à partir de la mélasse issue de la fabrication du sucre.  L’essor de l’invention de la machine à vapeur et son adoption dans les habitations sucrières va intensifier et concentrer la production en sucre dans les grandes usines. Les habitations isolées vont alors se concentrer exclusivement sur la fabrication du rhum agricole, améliorée par l’adoption de la colonne à plateaux importée d’Europe remplaçant l’alambic. Après 1960, la fermeture de la plupart des habitations sucrières met fin à la production du rhum industriel. Le rhum agricole prend place avec ses saveurs et son terroir, ce qui en fait un rhum reconnu dans le monde entier.

C’est au pieds du volcan, en 1651, que Jacques DUPARQUET crée une des premières Habitations de l’île. Elle est appelée à l’époque « l’Habitation La Montagne ». Ce domaine produit à l’époque de l’indigo et du tabac puis s’oriente vers la culture de la canne et la production de sucre. 

Au XIXème siècle, l’Habitation est rachetée par la famille Pécoul. C’est à partir de ce rachat que le domaine se met à distiller du rhum.

L’activité prospère jusqu’en 1902, année de l’éruption de « la Montagne Pelée ».  La ville de Saint-Pierre et l’Habitation ont été entièrement rasées.

Sept ans après, au milieu des ruines, Victor DEPAZ reprend le domaine et reconstruit la distillerie. L’Habitation porte depuis son nom.

Le 8 mai 1917, la distillerie produit à nouveau du rhum. En 1920, le Château DEPAZ est construit, il est l’exacte réplique de l’ancienne Habitation Périnelle, en hommage à cette habitation et à toute sa famille qui a succombé lors de l’éruption alors qu’il était à l’école en France.

 

Continuons la visite avec la découverte du moulin à eau, l’énergie hydraulique servait à l’époque au fonctionnement de la distillerie.

 

Vous arrivez devant le hangar où vous pourrez contempler les différents processus et vous informer grâce aux nombreux panneaux d’informations.

 

 

Vous pourrez voir aussi la réplique de la cloche qui a été détruite pendant l’éruption.

 

Sur le domaine se trouve aussi une boutique de snack, et des petites cahutes où vous aurez des pièces d’époques qui servaient sur l’Habitation. Vous pourrez visionner notamment un petit film vous présentant le savoir-faire de la rhumerie.

Direction la boutique pour finaliser la visite du domaine. Vous pourrez déguster une gamme de produits du rhum blanc au vieux rhum.  N’hésitez pas à naviguer sur leur site internet  (en construction actuellement) afin de vous renseigner au préalable sur les différents rhums conçus par l’Habitation DEPAZ.

 

En termes de conseils,

Ø  Circulation en Martinique : En semaine, vous ferez face à des bouchons aux abords des zones industrielles ou commerciales, notamment le matin, dans le sens du Sud (Rivières Salée, N5) vers le Nord (Fort-de-France, A1) et de l’Est (Robert, N1) vers le Nord (Fort-de-France, A1), de 7h à 9h30, et inversement en fin de soirée de 17h00 à 18h30. Pensez à votre trajet afin de vous adapter à cette circulation qui peut être dense et vous faire perdre facilement du temps.

Ø  Visite et dégustations gratuites :

–           Intérêt : 5 sur 5, la visite de l’habitation est intéressante et le domaine est magnifique.  Durant la période de l’année (Fin février à fin Avril), vous aurez l’occasion d’observer et de sentir toutes les étapes de la fabrication du rhum DEPAZ. La visite et la dégustation sont gratuites.

Ø  Ouverture :  Ouvert du Lundi au Vendredi de 10h à 17h, le Samedi de 9h à 16h

Divers :  Vous pouvez vous orienter vers les ruines de Saint-Pierre, le Musée des Sciences. Vous pouvez aussi entreprendre d’effectuer la randonnée de la Rivière Couleuvre ou visiter l’Habitation Céron. 

N’hésitez pas à poster vos commentaires ou nous demander des renseignements sur contact@domloisirsetculture.fr.

Abonnez-vous à notre page Facebook, chaque semaine un nouvel article ou une nouvelle vidéo

Dom Loisirs et Culture pour vous servir.

OLIVIER Damien, votre humble guide.

 

L’Equipe Dom Loisirs et Culture s’engage dans la sensibilisation à la protection de la biodiversité des département d’Outre-Mer.


2 commentaires

Le Canal des Esclaves (Canal de Beauregard) – Dom Loisirs et Culture · mardi 14 novembre 2017 à 00:43

[…] Divers : vous pouvez vous relaxer et vous baigner sur les différentes plages de la commune du Carbet (profitez du coucher du soleil). Vous pouvez visiter l’Habitation Neisson ou aller en direction de la commune de Saint-Pierre pour la découvrir aussi (Musée des Sciences, ruines, Habitation Depaz). […]

Le Canal des Esclaves (Canal de Beauregard) – Dom Loisirs et Culture · dimanche 20 mai 2018 à 21:33

[…] Divers : vous pouvez vous relaxer et vous baigner sur les différentes plages de la commune du Carbet (profitez du coucher du soleil). Vous pouvez visiter l’Habitation Neisson ou aller en direction de la commune de Saint-Pierre pour la découvrir aussi (Musée des Sciences, ruines, Habitation Depaz). […]

Laisser un commentaire