Bienvenue sur la commune de Trinité, située à l’Est de la Martinique. Par le passé, sous l’influence de la famille Dubuc (château à visiter à la presqu’île de la Caravelle), cette commune était un port de commerce pour le sucre et le rhum. De nos jours, ce commerce n’existe plus mais l’activité nautique y est toujours présente par le biais de nombreux pêcheurs et plaisanciers qui profitent des eaux riches aux abords de cette commune.

Au sein du bourg de cette collectivité, vous aurez accès facilement aux banques, poste et station-service.

En termes d’activités, les plages de Tartane et le surf ou encore les nombreuses randonnées de bord de mer comme l’incontournable Presqu’île de la Caravelle seront vous faire découvrir une biodiversité et des paysages magnifiques.

Autres attractivités,  la distillerie Hardy, crée en 1830 et racheté par Gaston Hardy en 1905 ou encore la visite du Château Dubuc.

Itinéraire

Empruntez la route en direction de la commune du Robert (A1 puis Route N1). Passez la commune du Robert, puis direction Trinité puis Tartane (suivre la pancarte direction Château Dubuc, Route D2). Vous aurez un peu de route avec des points de vue sur l’océan qui vous seront agréable à observer.

Arrivé à Tartane, longez le bord de mer toujours en direction du Château Dubuc, pour finalement arriver sur un chemin où vous pouvez constater qu’il faudra ralentir et rouler au milieu des crevasses et pierres qui jonchent le chemin. Ne vous inquiétez pas, rien de très dangereux pour vous et la voiture.

Roulez jusqu’au parking principal et garez-vous. Le parking est assez large et peut accueillir de nombreuses voitures.

Il est possible d’effectuer la randonnée de la Presqu’île de la Caravelle depuis ce parking. Vous pouvez notamment partir depuis le sentier à proximité du Château Dubuc.

Pour rejoindre l’entrée de la visite, descendez le chemin sur votre droite, une route bétonnée descend et vous conduit naturellement vers le portail des ruines du château.

Vue depuis le portail du site, le départ vers les randonnées depuis la mangrove se situe sur la droite.

Le Château Dubuc

Vous voici, devant l’entrée du site.

Ouvert tous les jours de 9h à 16h30.

Les tarifs sont de l’ordre de 5 euros par adulte et de 2 euros par enfant (limite d’âge à demander sur place).

Conseil : évitez les visites entre 11h et 14h au moment où les rayons du soleil sont les plus forts car il y a peu d’ombre durant la visite.

Lors de l’achat de votre entrée pour la visite, un plan détaillée et un guide audio vous sera donné pour les explications. Il vous suffit le numéro sur le plan intéractif.

La visite débute par la cuisine sur votre gauche où vous y aurez une maquette du site. Face à ce bâtiment, le micro-musée. Il y est détaillée l’histoire du domaine de la Caravelle. Les activités agricoles y sont résumées ou encore d’autres activités telles que la chasse au Lamentin exercée dans la Baie.
Suite du parcours, vous arrivez face à la maison principale avec une vue imprenable sur son terrain et la Baie du Trésor.
Les ruines du château montre la grandeur cet édifice surplombant le domaine.
Un peu d’histoire…..
Le Château Dubuc est le vestige d’une ancienne famille riche du XVIII ème siècles. Il était un lieu de production de sucre, de contrebande et de commerce d’esclaves.
En 1657, Pierre Du Buc fuit la France et s’installe en Martinique. Il s’approprie des terres rapidement en récompense de ses faits d’armes lors de la guerre des colons aux indiens Caraïbes. Sur ces terres, ils y cultivent tabac et canne à sucre.
Au fil des années et fort de son succès, il rachète de nouvelles terres pour agrandir son domaine,  l’Habitation La Caravelle.
En 1720, son petit fils, Louis du Buc, reprend les activités de ses aïeuls et entreprend la construction du Château. En 1725, la construction est finalisée est le domaine du Château Dubuc naît et sera pérenne pendant près de 70 ans. La famille était soupçonné durant ces années de faire de la contrebande d’esclaves de par leur isolement sur la côte Est du littoral.
Plusieurs cyclones vont endommager le château.  En 1786, la famille Dubuc semble ruinée, le site a été mis sous séquestre et la sucrerie arrêtée en 1793.
Le 4 Février 1794, les Anglais vont piller le château. La famille Dubuc s’expatrie en France. 
Laissé progressivement à l’abandon, en 1974, le Parc Naturel Régional devient propriétaire du domaine et fait l’objet de restauration.
En 1991, les ruines du château et des alentours sont classées monuments historiques.
Aujourd’hui le Château Dubuc qui abrite un petit musée retraçant la vie de ses propriétaires est le troisième site touristique le plus visité de l’île de la Martinique.
D’autres secrets sont à découvrir dans le Micro-Musée.

Reprenons la visite, profitez de la vue depuis le Château DUbuc sur le domaine. Différents aménagements plus ou moins en ruines sont facilement observables ainsi que la Baie du Trésor.

Cliquer sur ce lien pour avoir un premier aperçu vidéo du panorama sur notre page Facebook.

 

Empruntez les escaliers, pour vous diriger vers les cachots pour les esclaves puis vers le Moulin à bêtes qui servait au broyage de la canne à sucre. Vous passez devant l’ancienne citerne à eau et fontaine du château.

 

A proximité du Moulin circulaire, se trouve la sucrerie avec ses chaudières à sucre et sirop. Le jus s’écoulait depuis le Moulin vers ces infrastructures.

Plus en contrebas, vous avez les vestiges de l’ancien embarcadère, et du magasin qui servaient au commerce du sucre et autre contrebande.

 

Empruntez le sentier en terre pour vous rapprocher des ces monuments.

 

Le chemin vous fait longer le magasin puis vous rapproche d’un puits atypique. Il est camouflé dans un figuier maudit.

 

Pour continuer la visite, il vous suffit de traverser le domaine un peu plus loin sur la gauche en longeant le canal du barrage qui servait à l’apport d’eau sur le site en plus des eaux pluviales.

 

Une fois le domaine traversé vous arrivez à proximité des ruines des entrepôts. Orientez face à vous, dans un chemin dans la mangrove à proximité pour y découvrir un four à chaux mais aussi un petit trésor de panorama sur la Baie.

Cliquer sur ce lien pour avoir un premier aperçu vidéo du panorama sur notre page Facebook.

 

Retroussez chemin pour continuer la visite, vous observez qu’il est possible de déjeuner dans ce petit coin ombragé. Prenez l’escalier et rapprocher à nouveau des entrepôts pour les longer tout en remontant vers le micro-musée.

 

Les entrepôts étaient immenses et tout laisse à croire que de nombreuses denrées ou autres marchandises y étaient stockées.

 

Longez le canal qui servait autrefois à la production du café grâce à son moulin situé en amont.

 

Il ne reste plus grande chose de ce qui était autrefois la cafèterie et l’hôpital du domaine.

 

Profitez d’un dernier panorama sur le domaine avant de rejoindre la sortie.

A vous de le découvrir dès à présent !

En termes de conseils,

Ø  Circulation en Martinique : En semaine, vous ferez face à des bouchons aux abords des zones industrielles ou commerciales, notamment le matin, dans le sens du Sud (Rivières Salée, N5) vers le Nord (Fort-de-France, A1) et de l’Est (Robert, N1) vers le Nord (Fort-de-France, A1), de 7h à 9h30, et inversement en fin de soirée de 17h00 à 18h30. Pensez à votre trajet afin de vous adapter à cette circulation qui peut être dense et vous faire perdre facilement du temps.

Ø  Visite payante :

–           Intérêt : 5 sur 5, le domaine du Château Dubuc est magnifique, le cadre du parcours y est parfait. Une promenade agréable à faire en famille ou entre amis. Lieu d’histoire, vous découvrez les vestiges d’un domaine familial vieux de plusieurs siècles avec son activité sucrière. Vous vous promènerez au fil des étapes de la production de sucre et des secrets qui résident au sein de cette Habitation autrefois dite “La Caravelle”.

Ø  Ouverture :  Ouvert tous les jours de 9h à 16h30.

Divers  Vous pouvez vous orienter vers la randonnée de la Presqu’île de la Caravelle ou des sentiers dans la Mangrove. Vous pouvez également par la même occasion vous baigner dans la Baie du Trésor. Enfin, sur Tartane, de nombreux restaurants et plage (Pointe de la Brèche) vous permettront de combler votre faim et de vous détendre.

N’hésitez pas à poster vos commentaires ou nous demander des renseignements sur contact@domloisirsetculture.fr.

Abonnez-vous à notre page Facebook, chaque semaine un nouvel article ou une nouvelle vidéo

Dom Loisirs et Culture pour vous servir.

OLIVIER Damien, votre humble guide.

L’Equipe Dom Loisirs et Culture s’engage dans la sensibilisation à la protection de la biodiversité des département d’Outre-Mer.


0 commentaire

Laisser un commentaire