Bienvenue sur la commune du Morne-Rouge, collectivité la plus élevée de l’île. Cette particularité lui confère l’un des climats les plus humides et plus frais, idéale pour la culture (fleur tropicales notamment).

Située au pieds de la Montagne Pelée dont la commune doit son nom (rouge pour la lave) en 1889, et à proximité du massif des Pitons du Carbet, ce territoire possède une incroyable diversité avec forêt dense et ses animaux qu’elles y abritent. Terre agricole mais aussi de randonnées vous pourrez gravir la Montagne Pelée par le parking de l’Aileron et profiter des versants du volcan pour pratiquer du canyoning.

Vous aurez également des sites à visiter tels que la Maison du Volcan, le Domaine de l’Emeraude ou encore l’église de la commune, classée monument historique, “l’Eglise Notre-Dame de la Delivrande et sa statue de Notre-Dame”.

Ce territoire propice à la culture de la flore est un fief de la biodiversité martiniquaise grâce à la présence du dernier volcan en activité de l’île. La Boucle Sainte-Cecile propose justement un panorama à couper le souffle sur ce volcan.

Itinéraire

Pour rejoindre le départ de la randonnée, partant de Fort-de-France, rejoignez la A1 puis la D41 pour prendre la sortie direction Balata (N3). Cette route appelée aussi route de Balata vous entraînera dans les hauteurs de la Martinique avec de nombreux virages. Vous verrez au fur et à mesure de votre chemin, une végétation hygrophile qui sera de plus en plus luxuriante et dense autour de vous. Il vous faudra rouler une bonne demi heure jusqu’à l’aire d’accueil d’Alma puis continuez sur la route de la Trace (toujours la N3 en direction de Morne Rouge), dépasser le parking de départ de la Trace des Jésuites, puis 10 minutes plus tard, vous passerez devant l’entrée du site du Domaine de l’Emeraude. C’est à ce moment qu’il faut rester vigilant, le point de départ sera sur la prochaine rue sur votre droite, à proximité d’un établissement de restauration, La Chaudière SGTM.

Il faut vous compter une heure de route depuis Fort-de-France pour rejoindre le point de départ de la randonnée.

Sur place, vous pouvez vous garer sur les bords de la route dès que vous tournez à droite ou avancez un peu pour trouver d’autres places. Pensez à ne pas gêner la circulation.

 

La Boucle Sainte-Cécile

Une fois garée, empruntez la route jusqu’à l’intersection où vous verrez ce panneau. Vous pouvez réaliser la boucle dans le sens que vous souhaitez. j’ai entrepris de la commencer par la droite.

 

 

 

 

 

 

La Boucle de Sainte-Cecile est un parcours est de 12 kilomètres et il vous faut compter un temps de 4h30 à 5h30, suivant condition physique pour gravir ce morne. Vous devez vous douter que le dénivelé est positif (600 m). Niveau accessibilité, je vous conseille d’avoir une condition physique car quelques passages pentues et des cordes si vous commencez la boucle par la gauche. Accessible néanmoins à toute la famille et plutôt adolescent de préférence.

 

Le départ par la droite vous fait prendre rapidement de la hauteur sur les bananeraies, vous suivez une route betonnée.

Cliquez sur ce lien pour avoir un premier aperçu vidéo de ce panorama sur notre page Facebook.

Au bout de la route, vous devez prendre sur votre droite, des panneaux ou poteau d’informations vous aiguilleront.

 

 

 

 

 

 

Direction l’ascension vers le Morne La Caillerie.

 

Au bout d’une trentaine de minutes, vous tombez sur un étrange puit, appelé le trou d’argent.

 

La végétation hygrophile vous entoure. L’ascension continue dans la forêt départementale de Sainte-Cécile.

 

Une fois arrivé dans la forêt, après une quinzaine de minutes (1h30 à 2h depuis le point de départ) vous arrivez à une intersection qui vous permet si vous le souhaitez de redescendre vers la randonnée de la Trace des Jésuites. Vous vous trouvez au sommet du Morne La Caillerie.

 

Prenez le chemin qui part sur votre gauche pour continuer l’ascension et rejoindre le Morne Jacob. Une échelle sera à gravir au bout d’une vingtaine de minutes afin de rejoindre le sentier qui a été réaménagé. cette randonné était fermée à cause de glissements de terrain.

 

Le sentier continue le long de la crête du morne. Vous commencez à profiter des quelques vues panoramiques à travers la végétation.

 

Vous sortez progressivement de la forêt départementale pour arriver sur des portions plus dégagées. L’approche du sommet se fait sentir.

 

Encore quelques minutes de marche et vous voici devant le plus beau panorama de la boucle.

 

Une vue sur l’Océan Atlantique d’un côté, la Mer des Caraïbes de l’autre avec la Montagne Pelée qui trône au milieu de ce paysage et son immensité.

Cliquez sur ce lien pour avoir un premier aperçu vidéo de ce panorama sur notre page Facebook.

 

Après une pause devant ce spectacle, il est de temps de redescendre par le sentier sur votre gauche en ligne de crête également. Une corde est présente pour vous aider à descendre en sécurité et éviter les glissades.

 

Vous vous retrouvez à nouveau rapidement dans la Forêt Départementale de Sainte-Cécile. Vous rejoignez au bout de trente à 45 minutes, un premier cours d’eau à traverser.

 

Continuez à suivre les indications des panneaux sur votre chemin pour rester sur la boucle et évitez de vous retrouver sur le chemin menant au Morne la Piquonne.

 

Quatre cours d’eau seront à traverser avant de croiser l’ouvrage de captage des eaux de la rivière du canal de Sainte-Cécile.

 

La descente et la traversée des cours d’eau se fait plutôt rapidement, en une heure depuis le sommet. Sur la fin, vous sortez de la forêt pour rejoindre les bananeraies que l’on aperçoit au début de notre boucle.

 

Encore deux petits kilomètres, pour rejoindre le point de départ de la boucle.

 

A vous de la découvrir dès à présent !

En termes de conseil,

Ø  Circulation en Martinique : En semaine, vous ferez face à des bouchons aux abords des zones industrielles ou commerciales, notamment le matin, dans le sens du Sud (Rivières Salée, N5) vers le Nord (Fort-de-France, A1) et de l’Est (Robert, N1) vers le Nord (Fort-de-France, A1), de 7h à 9h30, et inversement en fin de soirée de 17h00 à 18h30. Pensez à votre trajet la veille afin de vous adapter à cette circulation qui peut être dense et vous faire perdre facilement du temps.

Ø  Equipements : Bonne paire de baskets qui agrippe ou chaussures de randonnées, bâton de randonnée, tenue sportive, sac de randonnée (couteau, lampe de poche, lampe frontale, k-way, casquette, lunette de soleil, crème solaire).

Ø  Santé :

–           Difficulté : 7 sur 10, marche rythmée avec dénivelés positifs sur de longues distances, envisageable pour les gens en bonne conditions (enfant de plus 10 ans).

–           En temps normal, commencez toujours les randonnées au plus tôt le matin. La chaleur en journée lors d’activité sportive même minime peut devenir assez étouffante.

–          Y aller à son rythme et prévoir le temps qu’il vous faudra en fonction de votre condition physique.

–          Le plus important, toujours une bouteille d’eau par personne et quelque chose à grignoter dans son sac. Avec la chaleur, toutes randonnées assez physiques peuvent être dangereuses avec la fatigue.

Divers : vous pouvez découvrir, à proximité,  le Domaine de l’Emeraude et sa biodiversité, explorez et vous baigner dans les Gorges de la Falaise ou au niveau de la Cascade dite Dany. Enfin, pour les plus sportifs, vous pouvez vous rapprocher de la Montagne Pelée par le parking de l’Aileron.

N’hésitez pas à poster vos commentaires ou nous demander des renseignements sur contact@domloisirsetculture.fr.

Abonnez-vous à notre page Facebook, chaque semaine un nouvel article ou une nouvelle vidéo.

Dom Loisirs et Culture pour vous servir !

OLIVIER Damien, votre humble guide.

L’Equipe Dom Loisirs et Culture s’engage dans la sensibilisation de la protection de la biodiversité des départements d’Outre-Mer.


0 commentaire

Laisser un commentaire

%d