Bienvenue sur la Commune de Capesterre-Belle-Eau, située au Sud-Est de la Basse-Terre. Elle est située en terre et mer avec au Nord du territoire ces mornes et lignes de crêtes majestueux et au sud une embouchure commune de trois principales rivières qui se jettent dans l’Océan Atlantique. La commune de Capesterre-Belle-Eau, constituée de nombreux lieux-dits (Bananier, Fonds-Cacao, La Plaine, Sainte-Marie,…..), est une terre de culture de la banane, du café et de la kassaverie traditionnelle. Un port de pêche est située près de la plage et de la rivière Bananier.

En termes de services, vous trouverez dans le bourg de la commune une poste, banque, stations-services et un marché. Profitez-en pour admirer l’allée Dumanoir, bordée de palmiers royaux.

En termes d’activités sur le territoire communal, se trouve la distillerie Espérance qui produit les rhums Longueteau et Karukera. De nombreux départs en randonnées sont également envisageables dont les incontournables chutes du Carbet (les plus hautes de l’archipel), située dans le parc national de la Guadeloupe, et une promenade dans les jardins des épices et des senteurs de Cantamerle. De plus, côté mer, vous pourrez profiter des plages Anses Bernard, Roseau ou encore Bananier. Enfin, côté histoire culturelle, à Sainte-Marie se situe lieu de débarquement de Christophe Colomb en 1493 où se trouve un buste du navigateur (1916).

Depuis le départ du parc national de la Guadeloupe,  vous aurez de nombreux de circuits de randonnées dont ceux permettant d’accéder aux chutes du Carbet.

Il y a trois chutes :

La première chute est une cascade de 125 mètres ;

La deuxième chute est une cascade de 110 métres ;

La troisième chute est une cascade de 20 mètres (Je n’ai pas eu le temps de faire la troisième mais un article sera fait prochainement).

 

Itinéraire

 

Pour accéder au point de départ du parc national, partant de Pointe-à-Pitre, empruntez la N1, en direction de Basse-Terre. Vous passerez les communes de Petit Bourg, Goyave avant d’arriver sur la commune de Capesterre-Belle-Eau. Continuez sur la N1 et dépasser le bourg de la commune en direction du lieux-dit Bananier. Vous verrez sur votre droite, après 5 minutes de routes, la direction vers le point de départ du parc national de la Guadeloupe. Prenez cette route (D4), et suivez la jusqu’au parking du parc.

Vous voici devant le bâtiment du parc national de Guadeloupe. Faites demi-tour grâce au rond-point pour vous garer en bord de route. De nombreuses places sont disponibles et vous n’aurez pas de difficultés pour vous garer. N’oubliez pas néanmoins qu’il s’agit d’un site très fréquenté.

 

Bâtiment du Parc National de la Guadeloupe

 

L’accès au départ de la randonnée se situe 50 mètres après ce bâtiment mais il vous faudra payer l’accès. Voici le lien pour les prix qui évolue chaque année. Vous avez la possibilité de prendre une carte pour un an pour 6 euros ce qui est intéressant. Cet argent sert à l’entretien du parc, à la gestion du parking gratuit.

 

Profitez, avant de partir sur le sentier de la randonnée, de la vue magnifique sur le bâtiment d’accueil.

 

Reprenez votre chemin et situé un peu plus loin sur votre droite, vous aurez droit à un autre point de vue sur la première et deuxième chute du Carbet.

 

La randonnée des chutes du Carbet est accessible à toute la famille ( enfant de plus de 8 ans et suivant condition physique). Pour les personnes à mobilité réduite, seul le site de l’accueil et le premier panorama sont accessibles). Vous profiterez de l’ombre et de l’humidité ambiante de la forêt hygrophile pour parcourir les 6 kilomètres jusqu’à la première et deuxième chute (aller-retour) avec un temps de marche de 2h30 à 3h00. Le dénivelé est positif (+520 m pour la première), vous aurez deux trois passages à franchir assez sportif.

 

Partons maintenant à la découverte des sentiers jusqu’à la première et deuxième chute. Les sentier sont bien aménagés, toutefois, faites attention aux risques de glissades dans les escaliers et parcours en forêts.

Le point de départ de la première et deuxième chute du carbet est le même. Vous aurez un chemin aménagé avec des escaliers, barrières. Le chemin descend jusqu’à un pont.

 

 

Traversez le pont qui a subi les dommages de l’Ouragan Maria. Suivez le sentier jusqu’à une intersection.

 

Deuxième Chute du Carbet (110 m et 30 min A-R) :

Prenez à gauche en suivant les indications de la pancarte pour accéder à la première chute (10 minutes A-R).

 

 

Pour la petite histoire, suite au tremblement de terre de 2004, des roches se sont détaché de la parois des chutes, rendant l’accès à cette chute interdite pour des raisons de sécurité. De ce fait il n’existe qu’un petit point de vue laissant apparaître la chute au loin.

 

Première Chute du Carbet (125 m et 2h00 à 2h30 min A-R) :

Revenez sur vos pas et dirigez sur votre gauche pour vous engager dans le sentier dans la forêt hygrophile.

 

Le sentier est aménagé également pour vous conduire vers la deuxième chute. La végétation y est dense et vous aurez plaisir à marcher dans cette forêt luxuriante.

 

Néanmoins, ce parcours est plus difficile avec des montées sportives entre les racines des arbres.

 

Après une dernière montée assez longue, le chemin devient plus plane et vous marcherez sur des decks grillagées pour éviter de glisser.

 

Ce chemin vous amène  jusqu’à la Rivière du Grand Carbet qu’il vous faut traverser. Attention aux rochers glissants, priviliégez le passage directement en rivière.

 

 

Puis marchez une dizaine de minutes pour apercevoir la première chute du Carbet au loin.

 

Le sentier se rétrécit et devient plus boueux et glissant. Vous aurez à escalader certains rochers en vous aidant des mains par endroits.

 

Mais après quelques derniers efforts, vous voici récompensé ! La première chute du Carbet et son hauteur vertigineuse.

Cliquer sur ce lien pour avoir un premier aperçu vidéo de la cascade sur notre page Facebook.

 

Retournez vous également pour profiter de la vue sur l’Océan Atlantique.

 

Profitez également de notre résumé vidéo de la randonnée sur notre chaîne Youtube.

En termes de conseils,

Ø  Circulation en Guadeloupe : En semaine, vous ferez face à des bouchons aux abords de la zone de Jarry, notamment le matin, dans le sens du Gosier vers Pointe-à-Pitre, et inversement en fin d’après midi. Pensez à votre trajet afin de vous adapter à cette circulation qui peut être dense et vous faire perdre facilement du temps.

Ø  Equipements : Bonne paire de baskets ou chaussures de randonnées, tenue légère, sac de randonnée (couteau, lampe de poche, k-way, casquette, lunette de soleil, crème solaire, produit anti-moustique).

Ø  Santé :

–           Difficulté : 4 sur 10, randonnée facile jusqu’à la deuxième cascade, envisageable pour toute la famille (risque de glissades).

_           Difficulté : 7 sur 10, randonnée difficile jusqu’à la première cascade, envisageable pour toute la famille (suivant condition physique et enfant de plus de 8 ans). Risques de glissades et dénivelé positif important sur certains tronçons.

–           En temps normal, commencez toujours les randonnées au plus tôt le matin. La chaleur en journée lors d’activité sportive minime peut devenir assez étouffante. Cette randonnée est en grande partie à l’ombre dans la forêt et le sentier est bien aménagé.

–          Y aller à son rythme et prévoir le temps qu’il vous faudra en fonction de votre condition physique.

–          Le plus important, toujours une bouteille d’eau par personne et quelque chose à grignoter dans son sac. Avec la chaleur, toutes randonnées assez physiques peuvent être dangereuses avec la fatigue.

Divers : Vous pouvez également aller jusqu’à la troisième chute du Carbet (moins impressionnante), vous baigner dans le Bassin Paradise ou dans les sources chaudes, ou encore faire le tour du Grand-Etang.

N’hésitez pas à poster vos commentaires ou nous demander des renseignements sur contact@domloisirsetculture.fr. .

Abonnez-vous à notre page Facebook, chaque semaine un nouvel article ou une nouvelle vidéo

Equipe Dom Loisirs et Culture pour vous servir

 

OLIVIER Damien, votre humble guide.

L’Equipe Dom Loisirs et Culture s’engage dans la sensibilisation de la protection de la biodiversité des départements d’Outre-Mer.


1 commentaire

Le Bassin Paradise, une piscine naturelle – Dom Loisirs et Culture · vendredi 8 juin 2018 à 20:00

[…] pouvez effectuer les randonnées des Chutes du Carbet. Vous pouvez également reprendre la route et vous diriger vers le Parc archéologique des […]

Laisser un commentaire